Édito

Pour l’Université Catholique de Lille, le nouveau mandat se veut une consolidation du précédent avec un certain nombre d’inflexions.

Au cours du séminaire stratégique des 14 et 15 novembre 2016, avec les directeurs généraux de la Fédération, au-delà de la poursuite des 3 projets structurants (Live-Tree, écosystèmes innovants et internationalisation), le Comité de direction de l’Université a dégagé 9 thématiques et projets sur lesquels il pense nécessaire de focaliser les moyens.

Ces projets et thématiques seront explorés en début de ce nouveau mandat et confirmés pour la suite, tout en se gardant la possibilité de les interrompre ou de les réorienter en cas de difficultés majeures rencontrées (stratégie chemin faisant) :

  • Promesse et valeurs.
  • Innovation, Village Intelligent.
  • École d’Arts et de Design, y compris le design social.
  • Ouverture sociale et solidarité/inclusion.
  • Éthique des transformations techniques, économiques et sociales.
  • École doctorale.
  • Posture entrepreneuriale.
  • Internationalisation.
  • Hub commun, finance, alternance, immobilier.

Ces thèmes, présentés ci-dessus sans ordre de priorité, sont repris dans les orientations stratégiques en tant que tels ou insérés dans des orientations couvrant un champ plus étendu.

Pierre GIORGINI (Président-Recteur)

Découvrez le projet complet ici.

 

< RÉDUIRE
LIRE LA SUITE >

“Osons l’espérance”

ACTUALITÉS

ZAC – Une start-up incubée à l’Université Catholique de Lille

En France 71% des français portent des lunettes. Pour ces 71% ce sont 100 millions de montures d’anciennes lunettes inutilisées qui traînent dans les tiroirs.

Tel est le constat de la jeune start-up ZAC, incubée en 2018 à l’Université Catholique de Lille.

Ophélie Vanbrem, ancienne étudiante de l’Université Catholique de Lille a décidé de se lancer dans le recyclage et le reconditionnement des anciennes montures. Elle propose avec ZAC une solution intéressante et originale qui permet de réduire son empreinte environnementale. Cela en utilisant d’anciennes montures de lunettes.

Comment fonctionne ZAC ?

ZAC organise des collectes de montures inutilisées les universités, des centres commerciaux, des hôpitaux, des entreprises, des banques… En échange de leurs anciennes montures les participants reçoivent un bon d’achat. Le bon d’achat leur permet de commander de nouvelles montures sur le site de ZAC.

ZAC collecte les paires, les tries et les emmènes dans un atelier. L’entreprise les répare et les reconditionne pour être comme neuves. Les lunettes sont ensuite stockées en attendant de trouver un nouveau possesseur.
Les clients peuvent alors choisir de nouvelles paires parmi des lunettes de toutes sortes sur le site internet. On peut commander jusqu’à 5 paires d’un coup, les essayer et renvoyer celles qui ne conviennent pas.

boite de récupération de lunettes ZAC, dans l'Université Catholique de Lille

La start-up n’en est qu’à son lancement mais possède déjà une bonne base de lunettes reconditionnées, 800 selon les derniers chiffres. ZAC veut proposer un très large choix de modèles. Les clients ont accès à des lunettes de qualité à un petit prix.

La mission de ZAC ?

ZAC aide les habitants des pays en voie de développement qui n’ont pas accès aux corrections visuelles en leur envoyant des lunettes. La start-up expédie certaines paires aux quatre coins du monde.

Il est possible de choisir ses montures indépendamment de ses verres de correction. Tout comme il est possible de donner ses montures de lunettes sans ses verres.

L’engagement étudiant

Des boîtes de récupérations de montures ZAC sont placées dans les universités. Cela permet de faciliter la collecte et d’engager les étudiants dans une démarche de réduction d’empreinte écologique, . L’Université Catholique de Lille compte 9 boîtes de récupération de lunettes.

Nous souhaitons bonne chance à cette jeune entreprise qui agit de façon concrète pour les autres et pour l’environnement !

LIRE LA SUITE >

Campus Market

L’idée part d’un constat écologique et social au sein du quartier du Campus de l’Université Catholique de Lille.

Chaque année, alors que de nombreux étudiants terminent leurs études et quittent le campus de l’Université et du quartier, un nombre important de nouveaux étudiants arrive sur le campus…

Souvent, les étudiants qui partent n’ont pas la possibilité de repartir avec leurs meubles. Parfois, faute de meilleure solution, les étudiants sur le départ laissent leur meubles dans la rue. Ce qui crée des dépôts sauvages lors des déménagement. Il peut y avoir jusqu’à 160 dépôts sauvages par an, ce qui crée le mécontentement des habitants du quartier. Ces meubles, abandonnés, se retrouvent généralement jetés.

A contrario, les arrivant doivent se loger et trouver des meubles. Il n’est pas toujours évident de meubler son appartement à moindres coûts, et encore moins dans les magasins de la ville. Pas facile, non plus, de transporter ces nouveaux meubles.

Comment ça marche ?

Campus Market propose alors de récupérer les meubles des étudiants qui partent du Campus. Cela pour ensuite les revendre à bas prix aux nouveaux arrivants. Les membres de l’association vont au domicile des étudiants. Aidés de vélos, ils tirent des chariots et récupèrent les meubles. L’achat continuel de nouveaux meubles aboutit à une empreinte environnementale élevée, à cause de la fabrication, la vente et le transport des meubles. Cette solution permet de baisser considérablement l’empreinte environnementale des étudiants.

Ils sont motivés par la lutte contre le gaspillage et la surconsommation et espèrent avoir un impact. L’idée a un très grand potentiel, il est possible de la mettre en place dans tous les campus à travers la France. 10% des ventes de meubles de Campus Market sont reversées aux planteurs d’arbres volontaires des Hauts-De-France.

Découvrez la vidéo de présentation de Campus Market, coup de cœur de l’année 2018 dans les projets FIE.

LIRE LA SUITE >

Témoignage d’un membre de l’association “La Collecte”

Association la collecte de l'université catholique de lille

En quoi consiste votre engagement concrètement ?

Notre engagement premier consiste à aider les SDF de Lille grâce à la récupération de don de vêtements ou d’alimentation auprès des étudiants de notre campus. Notre axe fondateur c’est la volonté d’aider localement les gens dans le besoin par le soutien des étudiants lillois.

On organise une fois par mois une collecte directement chez les étudiants pour ensuite coordonner une maraude afin de redistribuer les donations. Ce qui n’a pas pu être redistribué dans la rue est transmis à d’autres associations qui seront plus à même de le faire dans leurs points relais.

Tout au long de notre démarche nous essayons d’avoir le minimum d’impact environnemental, on réalise toutes nos collectes et maraudes à pied ou en vélo et notre communication se fait sans papier. Nous mettons le respect de l’humain et de l’environnement au cœur de notre projet.

Nous nourrissons aussi l’idée d’étendre la Collecte dans d’autres écoles. La création d’un véritable réseau permettra à la Collecte d’imaginer encore plus d’idée et d’avoir de plus en plus d’impact sur le terrain.

Qu’est-ce qu’il vous apporte à votre entourage ?

Cette association apporte et porte une vision du monde plus humain en commençant tout d’abord à notre échelle. J’aime la politique des petits pas, ou des petites rivières. Un peu de réconfort et de chaleur pour les SDF, de la sensibilisation et de la participation pour les étudiants.

Des rencontres avec pleins d’autres associations et des participation a de plus en plus de nouveaux projets passionnants, l’effet boule de neige est incroyable.

Une super dynamique de vie qui nous sort de notre cocon pour aller à la rencontre de l’autre dans sa différence et dans sa vulnérabilité.  On se sent utile. Lors de chaque maraude ou collecte, de nouvelles rencontres, de nouvelles histoires. La satisfaction de créer un projet qui a un impact positif. Une équipe incroyable pour développer le projet et la participation toujours plus grande d’étudiants bénévoles qui permettent à la Collecte de pousser toujours plus haut.

En découvrir + sur l’investissement associatif des étudiants

LIRE LA SUITE >

PROJETS A LA UNE

Institut du Développement Durable et Responsable - Bourses

Bourse d’études pour les étudiants

“Des bourses d’études pour accompagner les étudiants issus de milieux modestes dans la réalisation de leurs études”

En savoir plus > > FAIRE UN DON
À LA FONDATION
succès Développement durable

Institut du Développement Durable et Responsable

“Accompagner les acteurs de l’Université dans la démarche de Développement Durable”

En savoir plus > > FAIRE UN DON
À LA FONDATION
IU2S Institut Universitaire Santé Social

IU2S Institut Universitaire Santé Social

« Comment inventer de nouveaux métiers au service “du prendre soin”
et du médico-social ?

En savoir plus > > FAIRE UN DON
À LA FONDATION
Innovation Pédagogique

Laboratoire d’Innovation Pédagogique

« Quelles nouvelles méthodes d’innovation pédagogique pour répondre aux nouvelles générations hyper “connectées” ? »

En savoir plus > > FAIRE UN DON
À LA FONDATION
ADICODE (ateliers de l'innovation et du codesign)

Les ADICODE (ateliers de l’innovation et du codesign)

“Les ADICODE ont pour objectifs de mettre en oeuvre une pédagogie innovante pour faire de la pédagogie de l’innovation.”

En savoir plus > > FAIRE UN DON
À LA FONDATION
^
X