Éthique et transhumanisme

https://en.wikipedia.org/wiki/Open_Bionics Transhumanisme Interview

« L’humain est-il voué à se fondre dans la technique ? »

LES ENJEUX DU PROJET :

Les équipes de recherche de l’Université Catholique de Lille ont en commun une préoccupation anthropologique : l’humain et son inscription dans la société contemporaine et dans son environnement. Cette préoccupation fait l’objet de nombreux travaux qui se structurent autour de quatre grands axes prioritaires et interconnectés, relevant à la fois des sciences et techniques, et des sciences humaines et sociales :

  • La troisième révolution industrielle (production, distribution, stockage de l’énergie, etc.)
  • Les écosystèmes innovants: management et technologies de l’innovation, créativité sociale et innovation pédagogique ;
  • Les nouvelles économies (changements économiques, sociaux et environnementaux provoqués par la mise en réseaux maillés et coopératifs induite par la rupture techno-scientifique contemporaine);
  • Évolutions du champ du social et de la santé: transition épidémiologique et démographique, exigence d’adaptation sociétale, de maintien et de développement de la qualité de vie.

Pourquoi développer une recherche sur le transhumanisme ?

  • Se situant au cœur des mutations anthropologiques et socio-économiques contemporaines, le phénomène transhumaniste impacte de façon croissante les différents axes de recherche dans lesquels notre Université est engagée.
  • Soulevant de nombreuses questions, y répondre relève à la fois de la mission scientifique de l’Université Catholique de Lille, de sa mission de service à la société, et de la cohérence d’une démarche qui s’inscrit dans son histoire. En effet, notre Université développe déjà de façon multiple et diverse, depuis de nombreuses années, une expertise sur les enjeux du développement des technosciences et sur leur impact dans les évolutions sociales, éthiques, culturelles, économiques, politiques et religieuses auxquelles nos sociétés contemporaines sont confrontées.
  • Enfin, la volonté de l’Université Catholique de Lille d’être acteur et coordinateur du développement d’une chaire de recherche sur le transhumanisme, fait écho à une préoccupation croissante de nos partenaires régionaux, nationaux et internationaux, tant en raison des questions que soulève le transhumanisme au sujet de l’avenir de l’espèce humaine dans un monde transformé par les technosciences, que de la percée idéologique croissante qu’exerce aujourd’hui ce courant de pensée dans les sphères politiques, économiques, technoscientifiques, médicales, sociales, culturelles, philosophiques et même religieuses.

Découvrez le projet en écoutant les podcasts ci-dessous :

Présentation de la Chaire et de sa thématique

La Chaire « Ethique et transhumanisme(s) » – équipe de ETHICS (EA 4776) créé en janvier 2015 –  a pour objet l’étude du phénomène humain et son inscription dans un environnement socioculturel et idéologique bouleversé par l’accélération récente des avancées technoscientifiques. La Chaire vise en particulier à développer et proposer aux acteurs régionaux, ainsi qu’à ses partenaires nationaux et internationaux, une analyse critique approfondie de la nébuleuse transhumaniste.

Le transhumanisme, qui recouvre une diversité de positions et de nuances sur l’échiquier académique, politique et économique, est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Ce mouvement, au cœur des mutations anthropologiques et socio-économiques contemporaines générant des incertitudes sociales et institutionnelles croissantes, soulève de nombreuses questions sociétales.

Les propositions de réponses à ces problématiques, portées au sein de la chaire, permettront des avancées théoriques et offriront un éclairage pratique pour les citoyens. Cette chaire de recherche de rayonnement international, appuyée sur un comité de pilotage ouvert à la société et représentatif des parties prenantes concernées par le transhumanisme, axe sa réflexion autour de 5 thématiques et décline 4 objectifs principaux :

NOS ACTIONS À CE JOUR :

  • Étudier en profondeur les questions de société d’ordre anthropologique, socioéconomique, éthique, philosophique et religieuse soulevées par la diffusion des idéaux et projets issus de la mouvance transhumaniste, ainsi que leurs répercussions concrètes dans les champs de la santé, du social, de l’économie, et dans la sphère philosophique et religieuse ;
  • Pour les acteurs du monde public, du domaine de la santé et des entreprises, développer une expertise juridique et éthique sur les problématiques liées à l’usage des technologies issues de la convergence NBIC (nanotechnologies, biotechnologies, informatique, sciences cognitives) ;
  • Assurer la visibilité de la chaire à travers la diffusion des travaux des chercheurs accueillis dans le cadre de ce programme, l’organisation d’événements académiques (séminaires, colloques, conférences-débat) et la création et l’animation d’un site internet dédié au programme de la chaire, qui permettront à un large public de profiter des apports de spécialistes de renommée internationale ;
  • Créer un écosystème innovant favorisant les rencontres et le partage d’information sur les questions soulevées par la mouvance transhumaniste, pour un réseau de partenaires régionaux, nationaux et internationaux issus des mondes de la recherche, de la santé, des entreprises et des collectivités locales.

Découvrez l’interview de David DOAT

OBJECTIFS DE VOTRE DON :

  • Organisation de séminaires et journées d’études (associant chercheurs, collectivités et entreprises)
  • Mise en place de colloques et de conférences à destination du monde universitaire, des partenaires institutionnels, des entreprises et du grand public.
  • Publications (articles scientifiques, ouvrages,…)
  • Rapports annuels et d’expertise à destination des commanditaires (Région, partenaires issus du secteur public ou privé)
  • Information médiatique, vulgarisation scientifique

PORTEUR DU PROJET :

Crédit photo : La croix http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/La-philosophie-appliquee-a-la-comprehension-du-handicap-2014-07-21-1181860

David DOAT
Docteur en philosophie et directeur de l’observatoire prospectif et de recherche sur l’éthique et le transhumanisme.
david.doat@univ-catholille.fr

^
X